Dès l’AD de cette année, le comité central de l’USDAM est à nouveau au complet. Le siège vacant jusqu’alors est nouvellement occupé par Daniel Schädeli de la section de Berne. Le comité central est heureux d’accueillir son nouveau membre à la séance du 11 juin à Berne. Avec cette prise de siège, le flux direct d’informations sur le changement et le développement au sein du KTB (Konzert Theater Bern) est lancé.

Les deux vice-présidents en fonction jusqu’à aujourd’hui, Alain Pasquier et David Schneebeli, se déclarent disposés à poursuivre leur fonction pour la durée du prochain mandat.

La réimpression des flyers publicitaires de l’USDAM et la nouvelle édition de flyers de l’assurance sociale ont eu lieu. Ces deux flyers peuvent être retirés au secrétariat central. Le flyer de l’assurance sociale peut aussi être obtenu par voie électronique sur le site web de l’USDAM. Sur ce site web se trouve également une liste d’offres intéressantes concernant les formations continues de différents organisateurs

La seconde partie du sondage auprès des membres de l’USDAM a été rédigée et programmée pour son expédition online. Dans cette deuxième partie sont interrogés uniquement les membres qui se sont, dans la première partie, montrés disposés à participer également à un interrogatoire personnel détaillé. Ici, l’accent est donné sur des questions concernant les tarifs de dédommagement, des prestations sociales, des frais annexes, etc., au sein des orchestres dans lesquels les musiciens et les musiciennes intermittents questionnés sont actifs. L’USDAM espère ainsi obtenir des informations détaillées concernant le respect des tarifs au sein des orchestres. Le but est de pouvoir par la suite traiter les points faibles avec des mesures correspondantes.

Pour traiter du problème de l’uniformisation de la pratique des bureaux cantonaux de l’AVS dans leurs critères de jugement pour définir un musicien ou une musicienne comme personne employée ou à revenu indépendant, l’USDAM est entrée en contact avec l’office fédéral des assurances sociales, L’OFAS. L’USDAM souhaite voir l’OFAS donner des directives plus claires et à caractère obligatoire dans ses instructions transmises aux cantons. La réponse de l’OFAS pousse à conclure qu’ici un travail ardu devra encore être fourni par l’USDAM.

Avec la fin des travaux de restructuration, le Conseil Suisse de la Musique, le CSM, peut actuellement à nouveau principalement se pencher sur les questions pour leur contenu.

Barbara Aeschbacher, secrétaire centrale de l’USDAM

Leave a comment ↓

Poster un commentaire