MMessage de Yves Sapir, président du SNAM-CGT – Union nationale des syndicats d’artistes musiciens de France CGT, le syndicat partenaire de l’USDAM en France

A l’appel de nombreuses organisations syndicales, d’employeurs et d’associations d’artistes et de professionnels des secteurs du spectacle vivant et de l’audiovisuel, une campagne de mobilisation nationale est lancée auprès de l’ensemble des acteurs culturels et des citoyens de France.

Ce mouvement s’intitule “Je marche pour la Culture”.

Nous souhaitons interpeller avec force les responsables politiques de notre pays sur l’abandon par l’Etat de ses responsabilités en matière de
politique culturelle.
Il nous est apparu en effet vital d’informer nos concitoyens sur la situation catastrophique dans laquelle les artistes et les entreprises
culturelles et socio-culturelles sont plongés dans notre pays du fait du désintérêt et du mépris du gouvernement Ayrault.

Il y a plus de 30 ans que le pourcentage du budget de l’Etat consacré à la Culture n’avait pas été aussi faible. Les baisses de financements, les
menaces sur le rôle des Directions Régionales de l’Action Culturelle, les diminutions des dotations aux collectivités territoriales sont autant de
preuves tangibles du reniement par le Président Hollande de ses promesses de candidat.

“Je marche pour la Culture” est un mouvement unitaire pour informer mais aussi pour résister.

Nous proposons à chacun d’entre vous de rejoindre ce mouvement en signant la pétition en ligne :

http://www.petitions24.net/je_marche_pour_la_culture

Pour toute information supplémentaire, vous pouvez aussi aller sur le site :

http://www.je-marche-pour-la-culture.org

Il est temps de mobiliser tous ceux qui souhaitent préserver le service public de la Culture, tous ceux qui sont attachés à la création, à la
diffusion, à la diversité et à la démocratie culturelles de notre pays.

Il ne tient qu’à vous de participer activement à cette mobilisation en signant la pétition, en participant aux initiatives, notamment celles du 10
février, et surtout en diffusant ce message à tout votre carnet d’adresses.
Vous pouvez bien sûr transférer ce mail ou essayer de convaincre avec vos propres mots vos collègues et vos amis.

Merci à tous et toutes de prendre quelques minutes pour transformer cette initiative en vaste mouvement d’opinion.


Leave a comment ↓

Leave a comment